Réseau MFR

MFR : Historique

Le Mouvement MFR en bref

Les Maisons Familiales Rurales, mouvement créé au début du siècle dernier, a vu son premier établissement sortir de terre en 1937 à Lauzun, dans le département du Lot-et-Garonne. A l’origine, on trouve à la fois des syndicalistes paysans, parents de jeunes qui ne trouvaient pas de réponses adaptées à leurs besoins dans le système scolaire en place à l’époque, ainsi qu’une section locale du SCIR et d’un curé de campagne, l’abbé Granereau.

Ces protagonistes, véritables pionniers du mouvement, ont fait le constat que l’enseignement dit « traditionnel » ne formait pas d’agriculteurs mais avait pour finalité de voir ces derniers quitter leurs études ou bien les amener en ville afin qu’ils poursuivent leur cursus scolaire et carrière professionnelle.

Afin de structurer le mouvement MFR, un socle de 3 principes, toujours valable à l’heure actuelle, a vu le jour  :

- Permettre aux familles d’exercer pleinement leurs responsabilités éducatives,
- Contribuer à l’évolution du milieu rural et du territoire,
- Préparer les jeunes à s’insérer et à être acteurs dans la société.

A ces principes se sont ajoutées 3 modalités de fonctionnement :

- L’association des parents à l’enseignement,
- Le système pédagogique de l’alternance,
- L’organisation de la vie des élèves en petits groupes et en internat.



logo mfr reussir autrement


Les bases étant posées, plusieurs événements viendront compléter la structuration du mouvement des Maisons Familiales Rurales :

- Création de l’Union Nationale en 1942,
- On dénombre 65 associations en 1944,
- Suite à la Libération, les MFR ont obtenu à la fois une reconnaissance et une subvention de la part du Ministère de l’Agriculture.

S’en suivra, au cours des décennies, suivantes, la création de nouveaux établissements associatifs de type Maisons Familiales Rurales, pas uniquement destinées aux métiers agricoles, mais aussi aux métiers artisanaux. Un élargissement des formations qui a notamment pour objectif de répondre aux besoins du territoire.

L’étendue des compétences des MFR s’est encore accentuée avec la possibilité de former des jeunes dans le cadre de l’apprentissage. Aujourd’hui, on ne compte pas moins de 200 établissements proposant de l’apprentissage, avec des effectifs grandissant années après années.

Un développement à l’échelle mondiale

A l'heure actuelle, le réseau des MFR revêt différentes composantes : internationale, nationale, régionale et enfin départementale.

Les MFR sont en effet représentées au niveau mondial : ce ne sont pas moins de 1000 établissements répartis dans 20 pays différents, dont 500 dans l’Hexagone.

Ce développement international est accompagné par La Fondation MFR Monde qui fait partie de l'Union Nationale des MFR de France.

Une aubaine pour le réseau, qui à l'opportunité de nouer des liens et des partenariats avec des acteurs présents sur d'autres continents, et mettre ainsi en place des projets de solidarité.


logo fondation mfr monde