MFR de Rumengol MFR de Rumengol
Route du Cranou
29590 Le Faou
Tél. 02 98 81 93 07 - 02 98 81 96 19
eMail mfr.rumengol@mfr.asso.fr
MFR de Rumengol
Presse
2013 - 2014
Rentrée : intégration pour les 2nde et 1ère année BTS
Article du Télégramme


C
ertains élèves de la MFR de Rumengol ont déjà repris le chemin de l'école : les secondes sont rentrées lundi, à 13 h 30 ; les BTS 1, à 14 h 30, et les premières bac pro, mercredi, à 10 h. Une journée « d'intégration » les a réunis au fort de Bertheaume, à Plougonvelin, afin d'apprendre à se connaître. Ils ont fait du canoë, un parcours d'escalade sur le fort, de la tyrolienne (200 mètres de long et à 40 mètres au-dessus de la mer), ainsi qu'une course d'orientation. La rentrée des BTS 2 est, quant à elle, fixée à mardi, et celle des terminales bac pro, au lundi suivant.
Le Télégramme - 31 août 2013
Une nouvelle documentaliste
Article du Ouest France

Samedi, la Maison familiale rurale de Rumengol a fêté ses 50 ans
Article Ouest France

Laura Rognant, élève de BTS, Edmond Fossey, administrateur général, Élodie Floch, élève de BTS, Michel Martin et Christian Coquil, administrateurs de la MFR de Rumengol.


Samedi, une journée portes ouvertes était organisée à la Maison familiale rurale (MFR) de Rumengol. Sur invitation des administrateurs et du directeur de l'établissement Laurent de Turpain, environ 400 personnes dont beaucoup d'anciens élèves sont venus participer aux différentes animations organisées par les élèves et des acteurs extérieurs.

Ainsi, au moment du déjeuner, des chants bretons étaient programmés et de la danse country en fin d'après-midi. Le soir, place au rock avec la présence de trois groupes originaires du coin : Marla, Moongazer et Never Dry.

90 % de taux d'insertion

« Cet anniversaire c'est avant tout l'affaire des administrateurs et des familles », a expliqué Laurent de Turpain. Des élèves étaient tout de même présents pour tenir des stands culturels. Les BTS 2 e année en technique de commercialisation ont pour la plupart effectué des stages d'été dans les pays anglo-saxons. États-Unis, Canada, Grande-Bretagne, Irlande mais aussi Australie et Nouvelle-Zélande. Ils ont fait partager aux visiteurs quelques facettes de ces pays avec de la gastronomie et des panneaux explicatifs.

« Le point fort des maisons familiales rurales c'est 90 % d'insertion professionnelle à l'issue de nos formations », a souligné Laurent de Turpain. L'alternance permettant de se former rapidement au monde du travail et de se constituer un réseau professionnel.

144 élèves inscrits

Actuellement 144 élèves sont inscrits à Rumengol répartis dans les deux filières : bac professionnel en vendeur conseil et, donc, BTS en technique de commercialisation. Le 50 e anniversaire de l'école avait lieu dans un centre totalement rénové. « Beaucoup d'anciens n'ont pas reconnu leur lieu de formation », sourit Laurent de Turpain.

Les bâtiments déjà existants ont été rénovés de fond en comble et deux nouveaux bâtiments, dont le nouvel internat, sont sortis de terre et ont été inaugurés en juin 2012.

Le nouveau défi que s'est lancé la MFR de Rumengol est la formation continue à destination des entreprises. « Nous proposons, selon les besoins, des cours de marketing, vente, commerce, informatique ou langues vivantes aux salariés désireux de se former tout au long de leur carrière professionnelle », affirme Laurent Turpain. Les premières entreprises ont été sollicitées par questionnaire et les premiers besoins sont en cours de traitement.

Bruno BOUCHET.- Ouest France - 14 octobre 2013
Les jeunes à l'heure de l'Europe
Article de presse

La semaine dernière, à la MFR de Rumengol, diverses interventions ont été mises en place afin de permettre aux élèves de mieux connaître l'Europe et ses institutions. Un animateur du conseil régional a expliqué aux élèves la construction européenne ; une intervenante polonaise de la Maison de l'Europe est venue parler de son pays natal. Cette année, les trois pays à l'honneur ont été le Pologne, le Danemark et la Roumanie. Et pour mieux appréhender chaque pays, les menus ont pris chaque jour la couleur d'un pays différent : le goulasch de cerf et sa polenta le mardi, des roulades de poisson au bacon le mercredi et le jeudi, une tochitura, plat traditionnel roumain. En outre, afin de permettre aux jeunes d'approfondir leurs connaissances sur l'Union européenne, une exposition a été mise en place au Centre de documentation et d'information. Les panneaux expliquent pourquoi l'Union européenne a été créée et comment elle fonctionne.

 
Le Télégramme - 5 novembre 2013
Des jouets pour les enfants malades
Article de presse



Quatre élèves de la MFR de Rumengol lancent une collecte de jouets neufs au profit de l'association Blouses roses qui intervient auprès des enfants hospitalisés.

Chaque année, les étudiants du BTS technico-commercial de la MFR de Rumengol, au Faou, doivent mener à bien une action de communication en partenariat avec une association oeuvrant dans le domaine de la solidarité. Timothey Oudot, Yann Dupuis, Deborah Riou et Grégoire Lanoë ont choisi de s'associer à l'association des Blouses roses, à Brest, qui intervient depuis de nombreuses années pour égayer le quotidien des enfants malades, au service pédiatrie de l'hôpital Morvan, à Brest. Leur action consiste donc à lancer une collecte de jouets qui seront distribués auprès des enfants à Noël, mais aussi tout au long de l'année. « Des grandes surfaces ou magasins indépendants du secteur ont déjà prévu de participer à l'opération, même si certains attendront leur inventaire, début janvier. En parallèle, on organise une grande collecte auprès de la population. En raison du risque bactériologique à introduire des objets d'occasion dans un hôpital, seuls les jouets ou livres neufs sont acceptés », précisent toutefois les quatre étudiants.

Un stand au Leclerc de Crozon

Les particuliers peuvent dès à présent les contacter, les quatre jeunes qui demeurent respectivement à Crozon, Pont-de-Buis, Telgruc et Quintin, pouvant se déplacer à domicile pour récupérer les cadeaux. Dans la dernière ligne droite avant Noël, les quatre étudiants ont également obtenu de pouvoir tenir un stand dans le hall du Centre Leclerc de Crozon, le samedi 21 décembre. Contact Les donateurs peuvent entrer en contact avec les étudiants au 06.42.34.90.16. ou 06.670.81.96.05.

Le Télégramme - 29 novembre 2013

 
Plongée dans le monde de la pêche
Article de presse
Les étudiants ont été impressionnés par la variété des poissons et les techniques de vente.

Mercredi, les BTS 1re année de la MFR de Rumengol ont visité la Cité de la pêche, Haliotika, au Guilvinec, où ils ont découvert la pêche en mer et la vie des marins pêcheurs, leur rythme et conditions de travail, leurs matériels... « L'exposition aborde l'histoire de l'immatriculation des bateaux, les différentes maquettes, l'économie, la gestion des ressources, les captures, l'approche de la pêche durable, la commercialisation ».Ensuite, les étudiants ont participé à un atelier sur les algues. On leur a expliqué l'intérêt et l'importance des algues dans la vie des hommes. Ils ont goûté certaines préparations à bases d'algues.Pour terminer, l'arrivée des bateaux et la criée de 16 h, véritable spectacle (pesée, enchères, tableaux électroniques, chef de vente, acheteurs...) leur ont permis d'apprendre à reconnaître les poissons pêchés, de la sole à la dorade en passant par la baudroie et les langoustines. Les étudiants apprécient ces visites qui leur permettent de mieux cerner les produits et les circuits de distribution, et d'agrémenter leur dossier d'exemples vivants.
Le Télégramme - 3 décembre 2013
Les écosystèmes au menu
Article de presse

Jeudi, Jean-Charles Lefranc, de l'association Nijal, est intervenu en classe de première bac pro, afin de sensibiliser les jeunes au développement durable et à l'Agenda 21. Biodiversité en danger, équilibres des écosystèmes, voyages à travers le monde ont fait l'objet d'un diaporama. De nombreux échanges ont eu lieu avec l'animateur sur son vécu, suivis de la découverte d'un écosystème forestier (forêt du Cranou) : faune, flore, impact des hommes sur le milieu... Les élèves se sont beaucoup impliqués et ont trouvé cette journée très enrichissante.
Le Télégramme - 7 décembre 2013
Collecte alimentaire pour le Secours populaire
Article de presse du 18 décembre 2013


Sylvain Floch, Antoine Hourmant, Johan Le Goff, Florent Lelous et Grégoire Lanoë s'investissent pour le Secours populaire.
 
Ce week-end, un groupe d'étudiants en 1re année de BTS technico-commercial à la Maison familiale rurale (MFR) de Rumengol organise une collecte alimentaire au profit du Secours populaire. Cette manifestation est réalisée dans le cadre du projet ProCap de leur cursus scolaire (il est noté pour l'examen final).Durant leur scolarité (Bac pro vente et BTS Technico commercial), les étudiants sont sensibilisés au social et à l'humanitaire à travers des projets divers, chaque groupe choisissant les bénéficiaires de leur action. Si deux d'entre eux interviennent déjà au sein d'associations (football, don du sang, Téléthon...), pour les autres, c'est la découverte du bénévolat, qu'ils vivent comme « un enrichissement professionnel et personnel ». Particulièrement sensibles au problème de la faim dans le monde, ils ont choisi de collecter des denrées non périssables au profit du Secours populaire, juste avant les fêtes de fin d'année, espérant que leur action permettra d'améliorer les menus de fin d'année de bénéficiaires.Ils seront présents au Super U, vendredi et samedi, de 9 h à 18 h, et espèrent que les clients seront généreux.
Le Télégramme - 18 décembre 2013
Oeuvrer au développement du numérique
Article de presse

Jeudi soir avait lieu l'assemblée générale de la Maison familiale et rurale (MFR) de Rumengol.L'établissement propose des formations sous contrat avec le ministère de l'Agriculture, le bac pro ventes et un BTS technico-commercial, en alternant un temps d'étude dans l'établissement et des situations concrètes sur le terrain, qui alimentent l'apprentissage théorique en cours. De plus, les jeunes effectuent stage et voyage d'études dans un pays anglophone lors de chacune de leurs années d'études. Les élèves participent aussi à divers salons : Sial, Azimut, Foromap, Studyrama...
Le taux d'employabilité à la sortie de l'établissement est de 90 % (70 en CDI et 20 en CDD). Edmond Fossey, le président de la MFR de Rumengol, a donné les objectifs pour l'année à venir. « Suite à la restructuration, il est nécessaire de pérenniser la structure ». Dans les projets figure également le développement numérique « devenu incontournable. L'investissement est onéreux mais nous devons trouver des financements afin de le développer ». La prochaine porte ouverte de l'établissement aura lieu en février.
 

Le Télégramme - 23 décembre 2013

« London Calling » en cadeau de Noël
Article de presse
Les étudiants ont beaucoup apprécié l'architecture londonienne et se sont extasiés devant les Rolls Royce qui circulaient dans les rues de la capitale anglaise.

Les 33 élèves de seconde et première bac pro vente de la MFR de Rumengol ont fini l'année par un séjour d'une semaine en Angleterre, organisé par Raphaël Delautre, formateur d'anglais. Ils ont fait part de leurs expériences au cours de l'assemblée générale qui a eu lieu en fin d'année scolaire, dès leur retour.Logés en auberge de jeunesse, ils ont eu l'occasion de parler anglais avec des Espagnols, des Canadiens..., ce qui leur a permis de se confronter à plusieurs accents, autre que celui des Londoniens.

Respect et propreté

Lors de leurs déplacements (métro, bus, à pied), ils ont été surpris par le respect des consignes, « les gens attendent, ne se bousculent pas » et par la propreté des lieux. Ils ont visité le British Museum, le musée Tussaud, assisté à la relève de la garde, déambulé dans un marché de Noël nocturne, admiré l'architecture et découvert quelques spécialités culinaires.La MFR propose des formations bac pro et BTS techniques de vente en alternance et chaque classe bénéficie d'un séjour ou d'un stage en pays anglophone.

 
Le Télégramme - 31 décembre 2013
Don du sang. Les jeunes s'impliquent
Projet BTS, Article de presse

Yoann Huet, Tifen Couchouron, Benjamin Le Hir et Florent Le Lous donneront leur sang pour la première fois, jeudi, et espèrent être suivis par beaucoup d'autres jeunes.


Yoann Huet, Tifen Couchouron, Benjamin Le Hir et Florent Le Lous, étudiants à la MFR de Rumengol, ont choisi, pour leur projet PIC (Projet information et communication) de promouvoir le don du sang. Ils ont réalisé un affichage pour annoncer la prochaine collecte de jeudi, dans la commune. « Il n'existe pas, aujourd'hui, de produit capable de se substituer au sang humain ; le don de sang est donc indispensable : plus de 800 sont nécessaires chaque jour en Bretagne ! Pour donner son sang, il faut être majeur et avoir entre 18 et 70 ans. Une femme peut donner son sang quatre fois par an, un homme six fois, en respectant un délai d'au moins huit semaines entre chaque don ».

À la rencontre d'autres étudiants

Les quatre jeunes sont allés à la rencontre d'autres étudiants (Kerliver, Le Nivot...) afin d'attirer de nouveaux donneurs, jeunes, qui pourront ainsi effectuer ce geste pendant longtemps. La collecte de jeudi est organisée par l'Amicale du don du sang des pays de Daoulas et Le Faou. Contact Tél. 02.98.07.09.02 ou 06.87.98.03.07 ; courriel : bernard.le-lous@wanadoo. fr

 
Don du sang : 96 donneurs dont 25 nouveaux


96 personnes ont donné leur sang jeudi matin, dans les locaux de la CCAM (Communauté de commnes de l'Aulne maritime). Parmi eux, 25 nouveaux donneurs, dont une bonne proportion de jeunes. Mais aussi des gens plus âgés, telle cette dame de 61 ans qui, surmontant son appréhension et convaincue qu'il n'était pas trop tard pour sauver des vies, s'est lancée pour la première fois et reviendra. L'équipe de bénévoles dirigée par Jeanine Gourvennec a reçu pour la première fois une aide précieuse. Quatre jeunes de la MFR de Rumengol ont décidé, dans le cadre de leurs études, de réaliser, à travers cette séance de don du sang, un PIC (projet d'information et de communication). Ils ont assuré la publicité par voie de banderoles, d'affiches, d'interview à Radio Évasion. Ils sont aussi intervenus dans les classes de leur établissement, ont contacté les écoles du Nivot et de Kerliver. Jeudi, ils étaient là à 8 h, pour accueillir les donneurs, avec leurs professeurs. Ce sont Benjamin Le Hir, Florent Le Lous, Tifen Couchouron et Yoann Huet ; trois d'entre eux étaient d'ailleurs donneurs pour la première fois. Le prochain don a lieu le 30 juin.

Ouest-France 14 janvier 2014
Secours populaire. Collecte de vêtement
Article de presse.


Dans le cadre de leur Pic, Pauline Le Lez, Audrey Le Mat, Alexandra Floc'h et Lisa Antonacci, étudiantes en 1re année BTS technico-commercial à la MFR de Rumengol, ont organisé une collecte de vêtements au profit du Secours populaire de Châteaulin. Elles étaient présentes au Super U, samedi, et poursuivent cette collecte jusqu'à la fin du mois dans les écoles et à la MFR.

Le Télégramme - 12 février 2014
Remise de diplômes
Article de presse.


Les élèves et anciens élèves de la MFR de Rumengol ont reçu leur diplôme (Bepa ventes, bac pro ventes et BTSA technico-commercial), lors d'une cérémonie présidée par Laurent de Turpain, directeur. Les certains BTS sont revenus spécialement pour l'occasion. Les taux de réussite sont de 84 % en Bepa, 82 % en bac pro et 77 % en BTS : plus de la moitié des BTS ont continué leurs études (essentiellement en licence). Le taux d'insertion professionnelle à trois mois est de 92 %. Avant de se quitter, tout le monde a partagé un pot convivial.

Le Télégramme - 15 février 2014
Des modules de formation continue
Nouveau à la MFR! la formation continue

La MFR (Maison familiale et rurale) de Rumengol propose désormais des modules dans le développement des compétences professionnelles, ou dans l'acquisition de nouvelles compétences, grâce à la formation continue. Après une étude menée auprès des entreprises, des formations courtes (de deux à cinq jours en moyenne) destinées aux salariés, demandeurs d'emploi, chefs d'entreprises, travailleurs indépendants, artisans et particuliers ont été mises en place.

Des thèmes variés

Les thèmes abordés sont : compétences commerciales, managériales, informatiques ou en communication (devenir vendeur à domicile, créer sa boutique en ligne...) ; visibilité et rentabilité d'un point de vente ; préparation au Toeic d'anglais ; sauveteur secouriste du travail (formation, maintien et actualisation des compétences) ; identifier et valoriser les compétences (recherche d'emploi)... Les MFR sont les pionniers de la formation par alternance ce qui donne à leurs formateurs une solide expérience au niveau de l'acquisition du savoir-être et de l'apprentissage du savoir-faire.

Contact
Tél. 02.98.81.93.07. Courriel : formation.continue@mfr-rumengol.com
Le Télégramme - 27 février 2014
Les chevaux du Bonheur
Un projet mené par un groupe de 3 étudiantes en BTS Technico commercial, au profit de l'association Fée du bonheur.


Dans le cadre d'un projet de communication, quatre étudiantes de la Maison familiale et rurale (MFR) de Rumengol ont choisi de faire la communication et l'animation d'un concours hippique, qui se déroulera le dimanche 16 mars, aux écuries Gélébart, à Plabennec. Lors de cette journée, les enfants pourront participer à de nombreuses activités : baptêmes à dos de poney, pêche à la ligne et maquillage. Les bénéfices seront reversés à l'association « Fée du bonheur », dont le but est de réaliser le rêve d'enfants malades.

Le Télégramme - 3 mars 2014
Plongée dans le monde de la presse
Article de presse - Action pro avec le Télégramme.


 
La MFR de Rumengol dispense des formations commerciales par alternance, du bac pro au BTS. Les jeunes sont, la moitié du temps, en entreprise et l'autre moitié en cours, ce qui leur permet d'acquérir un diplôme déjà associé à une forte expérience professionnelle. Pour ce faire, la MFR a engagé un partenariat avec de nombreuses entreprises de la région, soucieuses de former les jeunes. C'est le cas du Télégramme, dont une équipe du service commercial était cette semaine à Rumengol. Ludovic Bizouarn et Jean-Emmanuel Guidoux sont ainsi intervenus auprès de quarante jeunes de BTS1, leur expliquant comment était structuré le journal et les formant à en faire la promotion. Puis, les étudiants ont passé des appels téléphoniques pour « vendre » le quotidien. La semaine prochaine, ils iront sur le terrain, à la rencontre des futur lecteurs, pour leur faire découvrir le nouveau Télégramme. C'est une bonne expérience professionnelle qui leur permet de gagner un peu d'argent pour financer leur stage à l'étranger. Cette action commerciale a beaucoup de succès auprès des étudiants et se renouvelle chaque année.
Le Télégramme - 28 mars 2014
Retour des stages en Europe
Article de presse, stage Europe de 4 semaine des terminales Bac Pro vente.

Les terminales Bac pro ventes sont rentrés de leur stage en pays européen.
Pays de Galles, Espagne, Angleterre...

Prêts à repartir
Ils évoquent avec nostalgie leur séjour dont ils ont rapporté une expérience linguistique certaine, des souvenirs inoubliables et une envie de repartir. Le stage n'étant pas obligatoire dans leur scolarité, seulement onze des 21 élèves y ont souscrit. Ils ont travaillé dans des auberges de jeunesse, des magasins de charité, des commerces... Pour tous, c'était la première expérience à l'étranger et ils ont été conquis par l'ouverture de la population et la découverte d'une culture différente. La MFR, qui dispense des formations au bac pro ventes et au BTS technico-commercial (ainsi que des modules de formation continue pour les chômeurs ou les salariés), axe ses formations sur la citoyenneté européenne, l'humanitaire et les langues étrangères. À tout niveau d'études, les étudiants ont la possibilité de partir à l'étranger. Et ils en tirent un profit qui va bien plus loin que les progrès linguistiques.          
Le Télégramme - 2 avril 2014
Des ambassadeurs du journal Le Télégramme


 
Toute cette semaine, les étudiants en BTS technico commercial de la MFR de Rumengol, iront à la rencontre des habitants du pays de Châteaulin, faire découvrir Le Télégramme dans sa nouvelle formule, et le portage à domicile. Après la formation théorique, l'heure est à la pratique. Dans le cadre de leur formation, ils sont chargés de nouer des relations fructueuses avec les clients du journal et, après des contacts téléphoniques pris il y a déjà quelques semaines, ils partent aujourd'hui à leur rencontre. Cela pour recueillir leurs impressions et leurs souhaits.
© Le Télégramme - 14 avril 2014

Ateliers radio pour les étudiants
Article du Télégramme

Durant trois semaines, les étudiants de la MFR de Rumengol vont préparer avec Yann Simon, de Radio Évasion, une chronique de valorisation des entreprises du secteur. Chaque groupe a choisi une entreprise : l'objectif n'est pas de faire une publicité mais bien une présentation des spécificités de l'entreprise avec interview. Les étudiants travaillent leur sujet avec Yann Simon, le réalisent puis le résultat est enregistré. Une découverte intéressante d'un moyen de communication tout en travaillant exposé et oral.

 
Le Télégramme - 8 avril 2014